vendredi 11 août 2017

Deux remarques sur le cycle Lunaire




En observant la Lune au quotidien, voici quelques petites remarques importantes que je souhaite mettre de côté et partager sur ce blog

Premièrement une évidence, mais comme elle correspond à l'enseignement bouddhiste autant la rappeller.
Les aspects collectifs sont en constante transformation et jamais deux fois la même situation ne se reproduit même à l'échelle de l'histoire connue.
En revanche les aspects personnels, plus précis en ce qui concernent les événements de nos vies, sont beaucoup plus répétitifs. C'est normal, puisqu'ils se réfèrent à un point fixe: notre naissance.

Cette première remarque correpond à l'enseignement bouddhiste en celà que la sangha fait partie des trois trésors, et qu'il s'agit d'une dimension collective. De même cette évidence insiste sur la nécessité de s'émanciper de nos conditionnements. Pour celà rien de tel que de bien les connaître.

Deuxièmement la place de la Lune dans le ciel.
Dans l'hémisphère nord, en Lune montante la Lune se couche après le Soleil par rapport à l'entièreté de la journée. Peu après au début de la Lune montante, longtemps après vers la pleine Lune. Mais avant la pleine Lune, toujours moins d'une demi journée après.
C'est l'inverse dans l'hémisphère sud.
En Lune descendante la Lune se couche avant le Soleil, ainsi au début de la Lune descendante on voit mieux la Lune le matin puisqu'elle se lève un peu avant lui.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire